Frankenstein et sa créatrice, Mary Shelley où l’histoire de l’origine de la créature

A ne pas manquer : projection de Mary Shelley de Haifaa Al Mansour ce weekend dans le cadre du LuxFilmFest

 

Tout le monde connaît Frankenstein, cette créature en mal d’amour de la littérature du 19ème siècle. Ce que l’on sait moins, c’est l’histoire de son créateur, non pas le jeune savant suisse Dr Victor Frankenstein du roman épistolaire mais celle de sa créatrice, Mary Shelley qui écrivit cet ouvrage en 1818 en s’inspirant de sa propre vie.

C’est ce que, à juste titre, Mary Shelley entreprend de nous raconter au travers d’un film à costumes excellemment réalisé par Haifaa Al Mansour.

Les fans du genre (biopic historique) seront servis. Sur fond d’Angleterre pré-époque Victorienne et d’une parenthèse dans une Ecosse verdoyante idyllique, on suit la jeunesse mouvementée de Mary de ses 16 printemps à ses 18 ans, âge de la maturité et de son accomplissement en tant qu’auteure avec la parution en 1818 du roman qui la rendra célèbre, Frankenstein ou le Prométhée moderne.

Du haut de ses 19 printemps, Elle Fanning interprète avec une justesse dérangeante et fascinante le rôle de Mary et donne au film toute sa dynamique de jeu. Les seconds rôles l’accompagnent tout aussi bien, avec une présence solaire de Bel Powley, sa demi-sœur à l’écran qui décidément s’accommode de tous les genres cinématographiques, tout comme Elle.

Malgré un déroulé chronologique très classique, on suit le destin tragique de Mary avec passion et les 120 minutes qui l’accompagnent passent à une vitesse folle. Les costumes, sublimes, nous plongent dans l’époque et les dialogues, récitals de poésie et autres univers littéraires du 19ème siècle finissent de nous mettre dans l’ambiance.

Même en connaissant l’histoire de Mary (pour avoir lu la biographie romancée en BD Shelley), ce film permet de mieux comprendre la relation personnelle de Mary à sa créature et d’ajouter un angle de lecture nouveau si l’on veut se replonger dans ce chef d’œuvre. Et puis, on avoue volontiers craquer sur un beau film en costume tel que Mary Shelley qui, au-delà de l’histoire de l’écrivaine féministe, raconte les tumultes amoureux d’une jeune femme.

La prochaine séance aura lieu ce samedi 03 mars au cinéma Utopia à 19h.

©-Parallel-Films-Storm-Limited-Juliette-Films-SA.-Parallel-Storm-Limited-The-British-Film-Institute-2017-04
Show commentsHide comments

2 comments

  1. Juventus want to reach the Champions League final as much as anyone, coach Massimiliano Allegri said ahead of their semi-final showdown with reigning champions Real Madrid. Massimiliano Allegri denies underdogs Juventus have ‘nothing to lose’ in Champions League clash with Real Madrid 

  2. Admiration for really being careful and also for selecting on certain marvelous guidelines most people actually would like to be aware associated with.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.